Activités proposées :

Le JUDO : "voie de la souplesse" en japonais

 

Le judo est un art martial, un sport olympique, mais c'est aussi une école de la vie et des valeurs

 

  • Les 6-9 ans : C'est une période d'initiation au judo. A travers l'aquisition d'éléments fondamentaux de notre discipline (motricité, chutes, combat et opposition, respect des règles...) par le jeu, l'enfant découvre peu à peu les possibilités de son corps, apprend à vivre au sein d'un groupe et commence à apprendre des techniques spécifiques au judo.

 

  • Les 10-14 ans : Le judoka commence à acquérir des placements, déplacements, et techniques de plus en plus variées, ce qui lui permet d'évoluer et de s'épanouir en "randori" (le combat de judo à l'entraînement). Ce sont aussi les premiers pas du sportif dans la compétition.

 

  • Les ados-adultes :
  1. Les compétiteurs : Les entraînements sont de plus en plus intenses, et on cherche à améliorer sa technique, ses capacités physiques, sa tactique, son mental, en dépassant ses propres limites, afin d'être plus performant. Les compétiteurs représentent le club pendant les manifestations fédérales, avec le soutient de leurs enseignants. Certains d'entre eux sont présents sur la section sportive de leur établissement scolaire, ce qui leur permet d'augmenter leur fréquence d'entraînement.
  2. Le judo-loisir : Ces judokas n'ont pas un objectif de résultats en compétition. Ils aspirent à acquérir une technique plus efficace et plus diversifiée, dans le but de passer des grades (ceintures) ou tout simplement de pratiquer un art martial dans une ambiance conviviale.

Le JU-JITSU : "technique de souplesse" ou "art doux" en Japonais.

 

Le ju-jitsu regroupe des techniques de combat qui furent développées durant l'ère féodale au Japon, pour se défendre lorsque l'on est désarmé. Ces techniques sont classées en 3 catégories :

  • techniques de frappe (atemi waza)
  • technique de projection (nage waza)
  • technique de contrôle (katame waza)

 

Enseigné dans un premier temps sous l'aspect d'auto-défense, le ju-jitsu est aujourd'hui un sport à part entière.

Le TAÏSO : "préparation du corps" en Japonais.

 

A l'origine, le taïso nommait les activités physiques complémentaires pratiquées par les compétiteurs de judo et de ju-jitsu dans le cadre de leur entraînement.

De nos jours, cette discipline s'intéresse à un public de plus en plus large, sans limite d'âge,  qui n'a pas forcément pratiqué d'activité sportive auparavant, et qui recherche un loisir axé sur la culture et l'entretien physique. C'est une alternative ludique aux nombreux sports de remise en forme comme le step et la gym volontaire, puisque certains cours de taïso représentent une approche douce des arts-martiaux, sans aucun danger. (pas de chutes, pas de coups portés)

 

Les exercices de taïso sont donc très variés, la plupart se font en binôme :

  • entretien cardio-respiratoire
  • amélioration de l'endurence
  • renforcement musculaire
  • améliorations des capacités psychomotrices
  • assouplissements
  • relaxation